Le réseau ceilomètre-LIDAR de l’IRM observe le sable et la fumée

Depuis dimanche, nous avons observé en altitude au-dessus de la Belgique au moyen du réseau ceilomètre-LIDAR de l’IRM plusieurs panaches d’aérosols d’origines différentes. Dimanche et lundi, il s’agissait de plusieurs panaches d’aérosols constitués principalement de sable en provenance d’Afrique du Nord et transporté par la tempête Ophelia.

 

Ce mardi, nous observons encore plusieurs panaches d’aérosols à différentes hauteurs mais ceux-ci sont constitués principalement de fumée provenant des importants incendies de forêts qui se sont déclenchés le w-e dernier au nord du Portugal et au nord-ouest de l’Espagne.

Contrairement au panache de sable observé dimanche et lundi qui n’était pas visible à l’œil nu, le panache de fumée laisse entrevoir un soleil rouge bien net ce mardi matin.

 

 

Le soleil rouge de mardi matin 9h30 à Uccle.

Grâce au réseau de ceilomètre-lidar de l’IRM, l’arrivée en temps réel du panache de fumée a pu être suivie de manière précise au-dessus de la Belgique.

 

Détection des différents panaches d'aérosols (sable et fumée) au-dessus de la Belgique par le réseau ceilomètre-LIDAR de l'IRM