Le point sur l'ouragan Maria

La tempête tropicale “Maria”, après avoir été portée par les Alizés sur les eaux relativement tièdes de l'Atlantique, s'est approchée du continent américain, et plus particulièrement de l'arc d'îles situé dans les Petites Antilles. Rencontrant des eaux plus chaudes, “Maria” est alors passée ce lundi 18 septembre du stade de tempête tropicale à celui d'ouragan de catégorie I. Rapidement, “Maria” s'est nourrie de vapeur d'eau, a gagné en puissance et est arrivée ce mardi au niveau maximal, celui d'ouragan de catégorie V. Rappelons que ce type d'ouragans génère des vents dépassant les 250 km/h (valeur moyenne prise sur une minute), les pointes approchant quant à elles les 300 km/h.

Après être passée sur la Dominique, “Maria” va poursuivre sa route vers les Antilles françaises, passant ce mardi après-midi, heure belge, à proximité de la Guadeloupe, atteignant ensuite Puerto Rico durant la nuit de mardi à mercredi, et la république Dominicaine la nuit de mercredi à jeudi, toujours heure belge.

D'après les premières prévisions, le passage sur la Guadeloupe devrait encore se faire sous catégorie V, puis l'ouragan pourrait légèrement perdre en intensité à l'approche de Puerto-Rico.

 

Trajectoire probable de Maria, source NOAA, mardi 19/09/2017 08h TL.

La trajectoire ultérieure semble s'infléchir vers le nord-nord-ouest et “Maria” pourrait alors éviter les Bahamas et remonter vers des eaux de moins en moins chaudes où elle perdra de sa vigueur.

 

Force probable des vents provoqués par Maria, source NOAA, mardi 19/09/2017, 08h TL.