Hydrologie

La science de l’hydrologie traite des propriétés mécaniques, physiques et chimiques des différentes formes de l’eau rencontrée dans la nature. Celles-ci sont extraordinairement diversifiées, selon le milieu considéré (océans, glaciers, rivières, lacs, atmosphère).

Un élément essentiel reliant ces milieux est le cycle hydrologique mettant en jeu des processus tels que l’évaporation, la précipitation, la transpiration des végétaux, la percolation ou le stockage dans les aquifères.

En dépit de régularités sous-jacentes certains de ces phénomènes présentent aussi une variabilité marquée, manifestée parfois sous forme d’événements extrêmes catastrophiques (crues, inondations, etc.). C’est pourquoi on assiste, au cours des dernières décennies, à un effort croissant de formalisation des processus hydrologiques à l’aide de modèles mathématiques, souvent de nature probabiliste, dans le but d’organiser les informations issues des observations disponibles, de gérer les ressources et de prévoir l’évolution future.